Traducción al idioma francés del 3er. Capítulo (continuación)

 

CHAPITRE III
(LES QUATRE AILES DE MERCURE)

LA MATIÈRE HUMAINE

(continuation)

– – 121

La  recomendation de  mouiller   tous  les  corps  dans  l´eau  douce  ou  Alkahest   veut  dire que  pour arriver à  une  complète  purgation  de  la  pierre, elle  doit  être  mouillé par  le  Mercure  Supérieur  ou  Externe qui purifique  les  corps  inférieurs  de  la  Pierre, c´est- a – dire,  le  Sel, le  Soufre  et  le  Mercure  coagulé  et  pas  elaboré.

L´eau  bienfaisante, Mercure  Double,  Feu  Secret  des  Philosophes  ou  Rebis  va  balayer  les  maladies, une  fois  arrivé  au  maximum  de  développement  ou  Elexir  Vitalis et  il soit  le  même  avec  l´Alkahest.

Pag 142       ATALANTA  FULGIENS  –  dessin  14

L´emblème de  cette  figure  dit : « voila le Dragon  qui  mord  sa  queue »

L´epigramme  expresse :  «  La  faim   enseigne  aux  poulpes de  manger  ses  propres  pattes,  et  aux  hommes  a  se  nourrir de  la  chair  humaine. Tandis  le  Dragon  mord  sa  queue  avec  le  dent  la  met  dans  le  ventre en se  transformant  soi  même   en  nourriture.  Celui  qui  devrait  être domestiqué  moyen  le  fer, la  faim,  prison,  tandis  qu´il  se  dévore  soi même,   il  se  vomit,  il se  tue  et   il  tourne  à  naître »

Commentaire :  sur  l´emblème,  on  peut  dire  que  le  Dragon  que  mord  sa  queue    représente  la  Terre  remuée  d´une  manière  permanente   par  l´action  constante  de  l´ Alkahest . c´est la  matière  en   élaboration.

La  tête  du  dragon  symbolise  la  partie  fixe  de  la  Terre  composée  de  plaques  métalliques,   tenant  compte  la  dure  consistence  de  son  crâne.

La queue  du  monstre  fait  allusion au  Mercure  Renfermé  dans  la  matière   et  suceptible  a  être  activé, parce  que  la  flexibilité  et  mouvement  de  la  queue  du  Dragon  s´asimile  à  l´aspect  mercuriel.   Les  deux  extrèmes, la  tête  et  la  queue, c´est – à – dire, les  restes  métalliques  et  le  Mercure  coagulé  doivent  atteindre  sa  maturité  par  la  discipline  du  Solve  et  Coagules  c´est  transforme  en un seul  composé mercuriel  nominé  Rebis, Feu  Secret  des  Savants  ou  Mercure  Double.

Par  tout  ceci, du  point  de vue  de  l´Alchimie  Traditionnelle  de  Haut    Degré, tout  Dragon qui  mord  sa  queue  symbolise  la  préparation  du  Rebis,  Mercure  Double  ou  Feu  Secret  des  Savants.

La  courbure  du  corps  du  Dragon fait  un  Cercle  qui  représente :

a) Complèter   toutes  les ètapes de  la  Grand Œuvre.

b) La  succession  sans  fin  des  opérations  qui  trasmutent  les  duretés      métalliques  du  Rebis,  qui  s´est  coagulé dans  la  Terre  foliotée.

c) L´élan supérieur  de  l´Alkahest  qui  actue  sur  la  matière  en faissant  la  succession  du  Solve  et  Coagule,  ou  circuit  des  Fixes  et   Volatiles.

d) Une moitié  de  la  circonférence  appartient au  domaine  de  la  Tête et  l´autre  moitié  c´est  propre  de  la    C´est – à – dire, une  moitié  représente  le  Solve  et  l´autre  le  Coagule.

e) Le Dragon  Ailé  Circulaire, indique  au  Rebis formé  intracorporalement,  que dès  cycles  postérieures  digère  la  Terre   pas  Élaborée,   pour  extraire  d´elle d´ autres  Soufres  qui  seront Rebis.

Les  Deux  Ailes  du  Dragon sont les  deux  parties  qui  forment  la  Terre  pas  Travaillée : le  Soufre  corrosif  ou  Solaire, dans  ce  cas le  Soufre  Feu et  la  partie  mercurielle, ou   Mercure  Interne Libéré.  Tous  les  deux  doivent être activés.

Les  deux  substances , celle  du   Soleil  et  celle  de  la Lune, doivent  s´unir  pour  donner  la  vie  au  Rebis.

= Épigramme:  de  nature  spirituelle  c´est  la  faim  que  tourment  au Dragon.

La  terre  aride  et crevassé,  dont  on  fait  allusion  par  la figure  du  dragon,  n´a  pas  un  Risque  Supérieur.   Pour  adoucir sa  sècheresse, elle  a  besoin du  Rosée  Cuite  pour en  extraire  de  soi ce  Souffre  de  Feu, propre  des  plaques  métalliques,  et  du  Mercure  Interne  Libéré    qui  s´amalgament  pour  produire  le  Feu  Secret  des  Savants  ou  Rebis, virtuellement  égal  à  l´Alkahest.

La  matière  pas  préparée   désire  accueillir dans  son  ventre  au  Mercure  Coagulé, qui  doit être  activé  ensuite,  parce  qu´il  percevoir   le  Rebis  qu´en  ressorte,  plus  l´Étincelle  Céleste  et l´ Alkahest,  qui  va  donner la force  vitale.

La  matière  qui  s´est donnée  volontairement  au  procès  du  Solve  et  Coagule,  et  qui  n´est  pas touchée   suffisamment  par  le  ciselet  Mercuriel: elle  est  transformée  en   nourriture  de  l´alchimiste,  parce  qu´ en étant

digérée  par  des  particules successives  de  Rebis,  s´est  transformée  en  nouveau Rebis  qu´illumine   toute la  matière   en  la  digèrent  jusqu´à donner  lieu   aux  nouveaux  procès  qui  transmuent  le  Rebis,  et  va  continuer  á irradier la  matière  rude qui  reste.

Le  fait que  le  Dragon  ou  la  Terre  Rude  doive  être  dominée  par  la  faim implique,  quelque  fois, qu´on  devra  couper son  appétit  artificiel jusque  les  racines   et  comprendre que  l´alimentation  fondamentale  consiste  à  l´irradiation  mercurielle  ou  Émanation  Divine.

Que  le  Dragon  soie  domestiqué  par  la prison,  signifie  que  la  matière  devra  apprendre  à  défaire   sa  noire  Armure    Métallique en  réalisant  la  Grande  Œuvre,  en  se  dévorant  soi-même.

Si  la  Terre  ou  Matière  vomisse, en  se  tuant,   et  elle tourne   à  s´accoucher, cela veut  dire  qu´ une  et  mil  fois   ad  infinitum,  va  dévorer   et  absorber  durettes métalliques  pour  les  transformer  en  Lumière  et  va  vomir  ce  qui  du  moment   n´est  pas  susceptible  de  traitement  alchimique  et  ils  devront  garder  une  nouvelle  étape  de  Solve  et  Coagule.  La  matière  doit  subir  une  succession    de  morts  et  naissances sans  fin, pour  pouvoir  arriver  au  Sentier  Initiatique.

Une  grande  Coquille  qui  représente  la  Matière.

Pag 145          Dans  le  ciel  de  la  Chapelle  de  Llallemant  on  représente  une  grande Coquille  symbolisant  la  Matière,  par  avoir  analogiquement  la  même  dureté  du  Métal  et  la  fragilité  du  Minéral.  Cette  grande  Coquille est au  centre  d´un  four   allumé.

La  Coquille  et  le  four  indiquent  qui  toute  forme –vie    contient  dans  soi   un  Feu allumé  qui  représente  l´existence  d´une connexion  entre  cette  forme  matérielle   et  la  Fontaine  Originelle  qui  l´acrée.

Le  feu  est  renfermé  dans  sa  Terre  et   il  ne  se  sépare d´elle. Dans  la  cavité   de  la  coquille  majeur  il y a  un  enfant  de  pied  qui lance   des  petites  coquilles  a  d´ autres  enfants.

La  Coquille  majeur représente  la  Création.  Les  petites  coquilles  qui  sont  lancées  à  l´espace   signalent  que  les  Formes  de  Vie  qui  sortent  de  l´Origine,  continuent  actives  et  connectés  à  la  Fontaine  Première.

Pag 146ATALANTA  FULGIENS –  dessin  11

Dans  l´ Emblème  on  dit : « blanchissez   Latone  et  détruisez  les  livres ».

De  sa  partie,  l´Épigramme  dit :  « Personne méconnu  aux  gémeaux  de  Latone  qui,  selon  dit  l´ancienne  histoire,  ils  sont  fils  de  Jupiter.  D´autres ont  dit  qu´ils sont  les fils de  la Lumière  du  Soleil  avec  la  Lune, qui  montre  des  taches  noires   sur  la  face.  On doit  se  disposer  à  blanchir  Latone  et  à rompre  les  livres  ambigus  qui  font  dommage ».

Commentaire  : Dans    ce  texte on répète  ce  que  l´Emblème  dit,  par  cela  dans  notre  analyse  nous  avons  aussi  le  message  de l´Emblème .  sur   l´ Épigramme  11 qui décrit  symboliquement,  du  commencement  à  la  fin,  toute  la  Grande  Œuvre.

Avec  cette  phrase «  blanchissez     Latone »   on  alude  a  la  propreté  des  parties  endurcies  de  la  matière. En  effet  il  s´agit  de  se  long, difficile  et  occulte  procès  de  la  Terre  pour  dissolve  ses  coutres  et  ses  écores  métalliques, et  ainsi  en  extraire  son  essence  cachée.  Cette  essence  ou  Mercure  Coagulé   qui  dort  doit  s´éveiller  moyen  plusieurs lavages  ignés,  à  fin  qu´ elle  montre  sa  force  et  arrive  à  avoir  un  pouvoir  semblable  à   l´Alkahest.

Ainsi  donc,  la  Lumière  Mercurielle  qui  est  cachée  par  les  miasmes circondants   s´éveille  et  agite,  par  l´activation  du  Mercure Diviniser, jusque  la  matière   est  imprégnée  par  le  Feu  Vivant  incandescente et  ardent  pour dissoudre  les  morceaux  métalliques,  et  les  change  en liquide ,  et  après  en  Lumière.

Celui  qui  moyen  la pratique   du  Solve  et  Coagule  établit  un  contact  permanent  avec  l ´Alkahest  ou  Vitriol,  reste  soumis  à une  continuelle  dépuration qui  établit  un  ordre   de  la  partie  artificieuse  de  sa  matière, en  travaillant  sur  le  désordre  primitif  qui  exerce  un  indésirable domaine su  le  Vase.  La  Terre   tourne  à  se  fortifier,  en revivant  le  Feu Intérieur  semé  dès  le  ciel  et  après  soigné  et  fortifié  dans  les  entrailles  du  chercheur  de  la Vérité.

Le  conseil  relatif  à  «  rompre  les  livres »   a  lieu après  les  procès  de  dépuration  se  réalise  constamment  et  sans l´intervention  de  la  propre  personnalité,   parce  que  l´obscurité  de  la  Pierre  est  déjà  libéré  des  pressions  qui  l´accablent : elle  se  refait, repousse et  tourne  à la vie avec  la potence  de  l´Aurore  qui  nait, avec  ses  facultés  et  attributs qui  donnent pas  à  la  Sagesse  éternelle  du  Vase.

Le  chercheur   de  la  vérité n´a  pas  déjà  des  livres ambigus.  L´homme  et  la  femme   observent  que  sa  semence  ou  Mercure  Coagulé  tourne  à  la  vie  en  se  transformant  en  le  Rebis  qui  illumine   le  Temple  Intérieur  pour  que  la Connaissance   insufflé   par  le  Créateur  dès  l´Origine  et  qui  est  accueilli  par  l´âme  depuis  dès  Éons  rompt  les  fers  de  ses  prisons  de  la  Grand  Chute  et  qui  les  hommes  et  les  femmes  s´ obstinent  à  agrandir,  pour  arriver  telle  qu´une  Lumière Sempiternel,   parce que  le  vrai  savoir c´est  buriné  sur  les  Pages  Intérieures  de  chaque  Être  Humain.

Maintenant  nous  décrivons  la  figure qui  présente  Michel  Maier, alchimiste  très célébré  du  siècle XVI  et  XVII.

L´homme  situé  à  notre  gauche c´est  l´Alkahest qui  fait  tomber  la  rosée  céleste  sur  la  chevelure  de  la  femme.  Cette  lumière  tombe  sur  une  terre  assoiffée,  sèche  et  stérile. Ce  Rosée  Cuite  imprègne  un  corpuscule de  vie  manifeste  dans  le  Chaos ;  cette particule terrestre aimanté  avec  une  touche du  mercure  de l´Alkahest   sert  de  lien   entre  Dieu  et  la  matière,  et  avec  sa  petite  et  continuelle action  restitue  le contenu  du  Vase,  en  lavant  et  liquéfier  les externes   âpretés  métalliques, que  si  bien elles  sont  invisibles jusqu´ au  moment,  elles  ont  donné  un aspect  tordu  à  nos  actions.

L´ homme  et  la  femme  profanes  qui  n´ont  pas  préparé  encore sa  propre  Terre, ne  se  sont  pas  rendus  compte  des  baises  et  denses  vibrations  qui  nous  ont  dirigé  par  sa  volonté.

Dans  ce  tableau  la  Femme  c´est  la  Terre.  Elle  méconnait  sa  structure  interne  et  ignore  qu´ elle  doit  être  libéré  de  l´ obscurité  que  la  limite. Les  petites  figures,  l´une avec  un  Soleil,  et  l´autre  avec  une  demi  Lune  sur  la  tête,  symbolisent  les  courantes  d´énergies  solaires  et  lunaires qui  grandissent  et  se  fortifient  à  mesure  que  la Terre  est  dépurée pour  s´unir  indissolublement  entre  elles  et  donner  la  vie  au  Soufre Interne élabore  intracorporalement.

En  fin, l´individu qui  est  à  droite,  et qui  rompt  les  livres  fait  allusion   à  l´étape  de  la libération  de  la  matière,  à  cause  du  nettoyage,  parce  qu´elle  est  déjà   nettoyée  par  la  pratique  du  Solve  et  Coagule, de  façon  qu´elle  s´est  libéré  des   ordures  qui  la  tenaillent et  compriment.  La  matière, dès  cet  instant,  peut  déjà  se  diriger  à  soi-même  et  disposer de  cette Sagesse  qui  extrait  de  soi-même.  Donc,  où va telle  va  chercher  la  connaissance sinon  dans  soi-même ?  C´ est là  qui  est  déposé  la  Sagesse   Originelle  du  Créateur   et  on  ne  dépend  déjà   de  l´information  des  livres  ambigus. L´alchimiste  sera  qui,  avec  ses  actions  illuminés,  va  écrire  ses  propres  livres  fondés  sur  son  expérimentation individuelle.

Pag 149ATALANTA  FULGIENS – figure  32

« La  Pierre  est  semblable  au  corail, qui  grandit  sous  les  Eaux  et  s´ enduits  dans  l´Air. » .   L´épigramme   veut  dire : «   une  plante  de  corail  qui  grandit sous  la  superficie  de  la  mer Sicule  (  mer de Sicile )  multiplie  ses  branches  dans  ces  eaux  tièdes.  Ce  corail  se  rend  plus  dure  lorsque le  Boréals  souffle dès  le froid  extrême  du  Nord.  Il  se  tourne   en  pierre avec  plusieurs  ramifications et  il a  une  couleur  rouge.  C´est une  image adéquat  pour  la  Pierre  des  Philosophes »

Commentaire : Le  corail  est semblable  à la  Pierre  par  sa  dureté  extérieure. Le  corail  représente  un  degré  de  conscience   propre  d´un lieu minéral  et  métallique.

Le  corail, tel que  matière  première  de  la  Pierre,  est  submergé dans  des  eaux inférieures. Tel  que  le  contenu  du  Vase,  le  corail  a  besoin  d´un  longue  et  laborieuse  préparation  pour  arriver  à sa  grandeur et  au  couleur de  sa  parure.

Sa  rouge  habit  est  semblable au  Rubedo  ou   l´ Haute  Degré  de  perfection  de  la  Pierre. Que  le  corail  croit  sous  les  eaux et  s´endurcit  dans  l´air, suggère   que  la  Pierre  doit  vivre  sous  les  Eaux  Supérieures  qui  multiplient la  Vertu  de  son  Or  caché.

Que  la  plante  de corail  grandisse sous  la mer  de Sicile  ou  la  Mer Siculo,   et ses  branches  se  sont  multiplies  dans  ce  tiède  ambiant  dit  que  chaque  pierre a  sa  propre  façon  de  se  multiplier,  nous  dit  que  la  chaleur  qui  multiplie du  Rebis  ou  Feu  Secret  des  Savants  ne  doit  pas  surpasser  la  résistance  de  la  matière  en  la  vitrifiant,  si  l´on   veut  la  multiplier  avec  une  chaleur  extrême.

Maier  indique que  le  corail  s´est  plus  endurcit  lorsque  le  vent  Boreas  souffle  dès  le  Nord  gelé. L´antérieur  veut  dire  que  la  matière  de  la  Pierre  est  enveloppé  par un  manteau  d´ un  très  dur  basalte , chaque  fois qu´il  est  proie  de  ses  propres   limitations. Lorsqu’on  dit  que  le  corail  se  transforme  tel  qu´  une  pierre  avec  plusieurs  de  ramifications,  et  qu´il a  une  couleur  rougeâtre   suggère. que  le  développement  de  la  perfection  correspondant  à  la  Pierre  fait  plus ample  ses  branches  ou  états  de  conscience  supérieur  pour  atteindre  la  troisième  étape  de  son  développement : le  Rubedo.  On dit  que  le  corail  c´est  l´image  parfaite  de  la  Pierre  des  Philosophes,  parce  que  son  développement  est coïncident  avec  le  Chemin  de  la  Grande  Œuvre.

Pag 151  LE   CORPS   FIXE  Notre Dame  de Paris  –  Portique  Central.

Nous  voyons  un  chevalier  armé   des  pieds  jusqu´ à  la  tête. Il  est  assis  et  nous  regarde  de  front. Sa  rigidité  impressionne , avec sa  presque  rigide  maille  métallique  qui  lui  couvre  des  pieds  jusqu´á  sa  tête. Son  regard  sans  expression  vers  le haut  c´est  un  regard  impropre  d´un  guerrier qui  doit  être  alerte.  Dans  sa  main droite «  est  misse »  une  épée  qui  va  vers  le haut. Une  telle  disposition  donne  l´idée  d´une  action  mécanique plus  qu´ un  élan  d´attaque  ou  de  défense. Il  porte sur  son   genou un  disque  qui  a  labouré sur  sa  partie  centrale  la  figure  d´ un  lion.

Cette  image  c´ est  un  exemple  vivant  d´ un  être  pétrifié   avec  un  regard simple.   Sur  lui, il  représente  ce  qui  est fixe  et  endurcie.  C´est  l´engourdi  volonté  qui  ferme  tous  ses  circuits  et  portes  pour  empêcher l´action  de  la  Lumière   de  l´Alkahest  et ainsi  pouvoir  rester  libre  front  le  monde  illusoire  et  faux,  qui  fait  sa  vie  petite.

Il  ne  se  rend  pas  compte  que  son  corps  cellulaire  c´est  un instrument  dirigé  par  des  forces  obscures  sans  control  et  tordues qui  lui  gouvernent, dirigent   pour  lui  détruire. Dans  ces  conditions,  l´extravagant  et  erroné usage  qu´il  fait    des  composes, et  il  s´est  converti  tel  le  pire  de  ses  ennemis.

Notre  Pierre  ou  Corps  pas  évolué  est  trompeuse, elle   cache et cultive   les  passions  plus  mauvaises.

Comment vaincre  cette  obscure  et  mauvaise  influence ?  D´abord , on  doit  comprendre  qu´il  faut  se  décider  volontairement  pour  travailler  sur  soi-même  pour  que  tout  ce  qui  est  superficiel  ne  lui  enveloppe  et  il  soit  brisé.

Cette  décision claire   donne une  plus  grande fermette aux  faibles  murs  de  notre Vase  pour  surpasser  ces  élans  obscurcis  qui  nous  divise  enfance  la  Lumière  et  les  ténèbres.

Le  guerrier qui  combat  front soi-même  doit  être  disposé pour  donner  une  cruelle  bataille  Intérieur  contre  ses  peurs,  ces  inquiétudes pas  justifiés  et  contre  les  tem tâteurs  qui trompent  ses  sens  inférieurs. Il  doit  faire  front   à  ce  jeu  qui  constituent  des  artifices  de  tout ce qui  est  fixé  et  endurci  dans  la  matière.

On  reconnait  que  si  l´on  est négligent,     sa  Sombre   sera  poussé  front  des forces  mauvaises  et  démoniaques.   Pour  cela,  on  doit  donner  un  fort  élan  pour  ne  pas  oublier  qu´on  est  front  un  procès  lumineux  qui  est  présent  á  son intérieur.  On  devra  découvrir  le  mécanisme  contraire,   qui  donne  de  l´illumination  et  du  pouvoir.

On doit  découvrir  et  attirer  le  magnétisme  supérieur, qui  a  créé l´homme,  et  entrer  au  méconnu  Monde  Mercuriel  où  on  arrive  moyennant  une  pratique  constante  du Régime  du  Mercure,  pour  revivre notre  essence endormie, et  qui  est  profondément  enterrée  dans  soi-même.

Le  Lion  ou  corps  fixe inscrit  dans  l´Écu.

Le  Lion  fixe   symbolise  la  matière pas  travaillée  qui  est  assujettie  pour  la  première  fois,  à  un  long  procès  de  purification.  Ce  Lion  ou  corps  physique  représente  la  matière  dans  toutes  ses  phases  de  purgation.  C´est  la  matière   pas  cuite  qui  reçoit  le  Feu  de  Pontano  ou  irradiation  de  l´Alkahest, qui  donne la vie au  Mercure  Coagulé  qui  dort dans  les  métaux.

Le  Lion  reçoit  l´ énergie  supérieure  de  l´Alkahest  qui  produit  sur  lui  une  très  forte  combustion   qui  forge, une  à  une,  ses dures  métaux  qui  avorte  son  avance  matériel.  La  Terre  Humaine  est  humecté  par  l’Eau  Mercurielle. Le  Feu  Céleste ou  Alkahest, qui  unisse  le  Feu couché  sur  la  Terre. Tout  cela  s´est  fait  moyennant une  rigoureuse  préparation. Cette  tâche   doit  être  volontairement  commence, et  elle  doit  se  travailler  sur  soi-même.

Ainsi, le  Vase  même   se  fait fort,  et  l´ alchimiste  est  déjà  capable d´en  faire  front  á  tout  ce qui  est   dirigé  par  des  forces  maléfiques.

Ce  procès de  Fixer  et  de  Solidifier   s´arrête,  il ´s´est  produit  bien  avant  de  commencer   l´apprentissage  de  l´Alchimie. Par  cela,  pour  présenter  une  digne  bataille, on  doit  d´abord  vivre  les  multiples  procès  alchimiques  qui   conduisent  à  obtenir  une  réelle  Transformation  Interne,  qui  va  déraciner les  élans  dépressifs  qui  nous  emprisonnent dans les  Ténèbres  et  la  Lumière.

Pourquoi  est-ce que la  figure  du  Lion   est  gravé  sur  l´écu   d´un  chevalier  d´  épée   dressée   et  couvert  par  une  maille  d´acier ?   Parce que  ce  guerrier  représente  la  rigidité  de  la  matière   qui  est  tombée dans  le  puits  profond de  son  ignorance.  La  semence  mercurielle  est   embarrassée dans  une  formidable  armure.  La  sensation  d´oppression  et  malaise  qui  tout  cela  produit  oblige  à  l´ensemble   à  adopter  une  attitude  de  défense  continuelle  pour  faire  front  aux    faux  terreurs  et  menaces,  de  façon  que   l´ illusoire  et  qui  attire  hypnotiquement   les  sens  physiques  pas  développés.

Qui  est  soumis  par  une  matière  si  difficile et  basse,  doit  tourner  en  180 degrés,  on  doit  tourner et  aller  vers le  Lieu  où  lui-même  a  été  créé.