Traduccion al idioma Frances de “Las Cuatro Alas de Mercurio” Capítulo III (Continuación)

french-translation
CHAPITRE 3 (CONTINUATION)
LA FORTUNE ACOMPAGNE LA VERTU.
VIRTVTI.FORTVNA.COMES
Description de l´arteson 6 de la septième serie du Château de
Dampierre.

Pag 208

Il y a sur cet arteson deux Cornes de l´Abondance croisés sur le Caducée de Mercure. Dans l´ensemble il y a la phrase suivante :
« La Fortune fait compagnie à la Vertu » . Le Caducée représente la Science Hemétique ou Art Royal. C´ est la baguette qui ont porté Moise, Atalanta, Cibeles et Hermes pour faire sortir d´ Eau de la Roche. Ce Caducé fait allution au pouvoir ou vertu d´ extraire de la matière au Mercure Philosophique ou Rebis.

Les Serpents enroulés dans la bâton ont une tête de chien,
183
l´une avec la figure de Jorazan, Coraceno ou Chien Noir. L´ autre, la face de la Chienne d´ Armenie ; les deux serpents représentent ici le Soleil et la Lune, et toutes les deux donnent l´ origine au Soufre qui apres, uni au Mercure Interne, donne lieu au Rebis Premier ou Rebis Blanc.

Les Cornes de l´ Abondance font allution aux trésors matériaux et spirituels que le Rebis donne aux bons artistes.

La forme de X des cornes croisés fait allution au plus grand symbole de l´Art Royale : la conjoction des Énergies supérieures avec les inférieures.

Le phénomène .de la conjoction attache deux natures contraires , l´une fixe et l´autre volatile dans une unité parfaite. L´union de ce qui est fixe avec ce qui est volatile, de la Soeur avec le Frère, du Soleil et la Lune. La conjoction est dans toute la Rote, aussi sur l´arc
ascendent du Solve, que dans l´arc descendent du Coagule.

Sur l´Arc ascendent Solve nous avons les conjoctions suivantes :
– L´Alkahest avec la Matière ou Vase pas préparé.
– Le Soleil avec la Lune , dont l´union engendre le Soufre.

Après , sur ou plus loin de la Rote étroite, sont les conjoctions de :
– le Soufre avec le Mercure Interne Liberé pour produire le Rebis Blanc ou Premier.
– le Noyau Soufreux, avec le Noyau Mercuriel du Rebis Premier, pour former le Rebis Rouge.

Sur l´Arc descend Coagule, nous avons les conjoctions suivantes :
– le Rebis Feu s´unit a l´Air et il est transformé en Rebis d´Air.
– le Rebis d´Air s´unit avec l´Eau et il est transformé en Rebis d´Eau
– le Rebis d´Eau s´unit à la Terre en se transformant en Rebis de Terre Foliée.

184
Cette Terre Foliée ou Terre virginal de l´Alchimiste n´ est pas la terre où nous habitons, mais elle se trouve sur nos têtes. Il y a une deuxiême conjoction que s´ est realisé plus loin du sommet de la Rote et il s´est produit lorsque on unisse le Mercure Liberé avec le Soufre, et tous les deux avec l ´Alkahest pour produire le Rebis.
——————————————————————————————–

LA NYNPHE OU SIRÈNE.

Premium version. rev tam 14 RR_page210_image1

Sur le Traité de l´Azoth, de Basile Valentin, il y a un dessin d´une nynphe ou sirène labouré sur bois, reine couronée qui anonce le fin de l´obscurité et le commencement de la perfection. Cette sirène, labourée sur bois dur signale par sa cosistence, qu´il s´agit d´ une des particules qui sont sortis de l´univers même, pour être soumis au Solve et Coagule. Cette sirène couronée annonce la fin de l´ obscurité et la putrefaction dans laquelle la matière est dans un état d´ autodestruction . Déjà cette particule , moyenant son propre Rebis Blanc, est capable d´absorver beaucoup plus d ´Alkahest ( quantité et pureté) et s´ est nourri par la première fois ; avant, elle seulement s´ est netoyée ou élevé. Cet Alkahest puissant c´ est la lait virginale qui sous la forme d´Eau de Feu, donne la vie à la matière fatiguée. Maintenant sa poitrine est pleine de lait qui traverse .les métaux endourcis de la terre.

C´est un Mercure qui s´est condensé tel qu´une mer de matiêre, puisque la Terre de même que le Mercure devront se mélanger pour que la Grande Oeuvre puisse se réalicer. La particule est traité pour être transformée en Terre Foliée. Cette future Terre Foliée va irradier le corps ou matière pas èlaborée : cela s´est représenté moyenant les deux jaillissements de lait de ses grands seins et qui sont mélangés avec les eaux impures en traversant les métaux endurcis, son énergie s´en est unie , pour que l´Ouvre puisse se réaliser.

La nynphe est partie du même Chaos qu´ elle représente, et qu´ en ce moment est sa partie plus ordonnée.
185

Elle absorbe un Alkahest plus perfect, que le reste de la matière pas élaborée ne peut pas absorber. Ses extrémités, soldés et écaillée, symbolisent sa nature oprimée dans les niveaux inférieurs.

Sa queue, qui montre sa direction pour se déplacer, c´est le Chaos enkysté dans une matière déconectée de l´Esprit, et qui symbolise le domain absolu de la partie animal. Nonobstat, cette matière engourdie et peu développée en s´exposant avec insistance à ce qui est mercuriel dans des innombrables distillations ( ou pratiques du Solve et Coagule) en soufrant sa propre putrefaction et morte, pour renaître à une Autre Vie et une Concience Supérieure. Cette symbologie prend un corps de femme, parce que sur ´elle s´est manifesté la qualité de la multiplication et l´expantion par sa matrice. Elle est la représentation feminine du Pouvoir de Dieu dans ses niveaux plus bases.

MODILLON AVEC UN RECTANGLE INSCRIT, QUI DANS SON
INTÉRIEUR A UNE TÊTE SEPARÉE DE SON CORPS.
Modillon de l´Ermite de San Bartolomé de Ucero, Soria, Espagne.

Premium version. rev tam 14 RR_page212_image1

Le rectangle inscrit sur le modillon nous dit que le procès qu´on décrit a lieu dans la matière de l´ étudiant parle d´ un développement intérieur. la tête séparée du corps indique que pour se prendre à l´essence cachée, la capacité intellective doit se séparer du corps pour pouvoir participer de l´ esence qui nourrit tout le composé de la forme. Cet état mental de séparativité de son propre corps physique fait possible apercevoir l´ immence pureté qui peut mouvoir la matière et entrevoir ce qui subsiste après la forme. La matière est composée par :
a) un Ciel obscur.
b) un Ciel céleste.
D´abord on doit travailler intencement le Ciel oscure. C´est là ou l´on changer les énergies pour faire lieu à la naissance d´ un deuxième corps ou Vase de Lumière, sur lequel on travaille les centres supérieurs de l´ Alchimiste.

186
Ces centres se sont développés dans un niveau insondable pour une mentalité commun. Après, ce verre de Lumière occulte un autre plus supérieur encore, un troisième Verre qui sera objet de notre étude au moment qu´il soit propice. Selon il soit la dépuration où l´on est arrivé, c´est sera la résistance du premier Vase ou corps physique devant les chocs impétueux de l´énergie obscure, parce que sur la mesure du qu´on puisse augmenter le feu interne , la capacité pour recevoir l´externe, le Vase ou corps on devra augmenter la pureté pour être capable d´ élaborer sur sa propre Lumière.