Traducción al Idioma Francés, “Las Cuatro Alas de Mercurio” – Capítulo III

Esta entrega en idioma Francés,  comprende desde las páginas 141 a 167 de la obra “Las Cuatro Alas de Mercurio” de Apiano Leon de Valiente.

french-translation

 

CHAPITRE III (141 – 167)

LA   DISOLUTION

Le  combat  des  Deux  Natures.

 Pag 165

Dans  un  cercle  il y a   deux  jeunes  qui  s´attaquent  mutuellement.

Ils  sont  deux  enfants  agressifs  et  querelleurs.

 En  combattant,  ils  ne  lésinent les  coups  de  poing.

Il  y  a   deux  pierres  pour  l´agression. L´un  des  enfants  c´est  Alkahest. L´autre,  la  Matière  pas  élaborée.

..

Dans  la  Rosace centrale  de  Notre  Dame , sur  l´un  de  ces  médaillons qui  préserve  la couleur   de  cette  figure :  l´un  de  ces enfants  est  vert   (Terre  pas élaborée) .  L´autre  enfant  est  gris (Alkahest).

 Le  combat qu´on décrit  a  par  objet  dissoudre  ou  spiritualiser  la  matière  et  de  donner  un  Corps  à  l´Esprit  pour  fixer après  les  essences qu´on  a  extrait  de  la  Matière  dans  le  Corps  de  Lumière.

 Il  est  nécessaire  de  conduire  le  Corps,  la  Pierre  ou  la  Matière vers  la

Beauté  Spirituelle  qui  l´appartient   des  toujours.

 Ces  qui  luttent  représentent  aussi  l´alternance   du  Solve  et  Coagule  dans  la  Rote    Microcosmique, c´est  le  Combat  dans les  Métaux  de  la  Terre,  son  l´aspect  grossier et  les  nœuds  de ce qui  est dense  et  bas, qui  l´empêchent d´agir  dans  son  propre  bonheur.  Dans  l´Art  Royal  tout  consiste  à  dépurer   la  Pierre  et  après  de  l´ alimenter.

 L´Alkahest  s´est  introduit  dans  les  composants  de  la  Matière ( le Soleil  et  la  Lune ) et  les  oblige  pour  les  libérer  de  sa  partie  artificielle , et  qu´il  dissoudre  par  l´action  d´une  forte   combustion.

 Maintenant, à  cause  de  l´irradiation de  l´Alkahest,  on  violente le  Soleil  et  la Lune, qui  aussi  commencent  leur  propre  bataille.

 Le  combat  à  coups de poings  fait  l´image  de  la  forte  combustion produite

                                                                                              142

par le  choc de  l´Alkahest   avec  la  Matière  pas  élaboré.    La  conjonction de  l´Alkahest  avec  la  Matière  produit  des  violents  orages.  Les  vagues  de la  mer  irrité  font  l´évidence  d´un  âpre  combat.  On  fait  relation  à  l´action  de l¨ Eau Pontique ( de  Pontano)  sur  la  matière  lourde.

 Cette  lutte  a  besoin du  moment où  la  matière  commence  à  se  dissoudre par  l´action de  l´Alkahest  et  du  Souffre  formé  intérieurement.  Ce  combat c´est  représenté   avec  d´autres  symboles, tels  que :

   -La  lutte  à  mort  entre  l´Aigle ( Mercure) et  la  Rémora et  du  Lion

(Matière  pas  élaboré).

 Deuil  dans  la  Salamandre  (Mercure) et  la  Rémora  (matière  pas  élaboré) et  dans   le  Coq (Mercure)  et  le  Renard (matière  pas  élaboré).

 D´abord,  la lutte  dans  l´Alkahest et  la  Matière, et après  dans la  Lune  et  le  Soleil. Le  Soleil  est  un  feu souffreux  et  inférieur. La  Lune  est  un  Mercure  faible  qui  commence.  Tous  les  deux, la Lune  et  le  Soleil,  moyennant  un  fort  combat , perdent  enfin son  nauséabond   aspect.

 Cette  lutte est  due  au  Soleil,  matière    corrompue  qui  ne  désire  pas  s´unir  à  la  Lune, qui,  bien qu´elle  est  un  Mercure   faible,  repousse   le  Feu  soufreux  et  primitif  du  Soleil. Non  obstat  ce  qu´on  a  dit,  tous  les  deux sont  sous  le  domaine d´un  élan  aveugle  et  autodestructeur  éloigné  à  l´imantation  de  l´Alkahest.

Dans  la  partie  plus  forte  de  la lutte, l´un laisse  tomber  une  casse  et  l´autre  une  pierre.

La  lutte  c´est  une  étape  de  forte  combustion. Pendant  cette  lutte  la  Lune,  mercuriellement  plus  faible,  s´est  rendue  plus  forte  .avec   l´imprégnation  de  l´Alkahest  et  du  Soleil, qui   c´est  une  composition  soufreuse ( soufre  noir).

 La  Lune  veut  se  libérer de  son  aspect de  Pierre  endurcie  qui  forme  la  partie  extérieure  du  Corps. L´ Alkahest  aimante  autant  la  Lune que  le  Soleil.  Il  exalte  la  Lune  pour  réaffirmer  son  état  mercurielle  et  dissoudre les  obstructions  ou  duretés  du  Vase.

                                                                                                          143

L´Alkahest  irradie  au  Soleil  et  la  Lune pour  les  transformer  en  basse  de  l´élan, de  développement  spirituel,  ou  du Souffre. Le  pugilat  c´est  la  dure  résistance de  la  matière  de  la  Pierre  qui  ne  veut  pas  être  imantée  par  l´Alkahest.

Tandis  l´Alkahest  donne  son  irradiation, la  Pierre  se  résiste.  Vraiment  le  refus  est  dû  à  la  matière  bâti  qui  persiste  jusque  les  étapes plus  avancés  de  l´ Ouvre. Dû que  la  matière  pas  élaborée  subsiste, l´alchimiste doit  avoir  présent  que  son insécurité, sa  dépression,  sont  les  effets  de  la  matière  obscurcie qui  lutte  jusqu´à  la  fin  pour  éviter d´ être  libérée et  spiritualisé.

 Nous  devons  nous  souvenir  que  sur  le  dessin  de  la  gravure  «  L´entrée  du  Sanctuaire »  l´ancien  évidence l´effet  que  l´Alkahest  produit  sur  une  matière  à  mesure  qu´elle  s´élabore.  Ceci  c´est  l´état  de  la  première  Noce  Alchimique,  dans  laquelle  l´Alkahest  imprégné  une  particule  de  matière  soufreuse, en  état  de  conscience du  Souffre  Noir.

 Dans  les  deux  components  de  la  matière , le  Soleil  et  la Lune,  arrivent  des  orages violents et  des  grands  orages,  en  produisant  l´aspect  d´un   grand chaos. C´est  l´alchimiste  qui  entre  dans  un  état  de  conjonction,  et  il  apprend  à  labourer  son  Souffre  et  produire  l´agitation de  ses eaux  inférieures (  des émotions  inférieures).

L´ étudiant  défie  en  provoquant  la  Bête  qui  a  le  pouvoir  de  l´artificieux  et  d´une  profonde  obscurité, qu´il  dirige  à  son aise  tous  les  mécanismes  externes  du  Vase.  Cette  force  négative  est  symbolisée,  dans  le  Grand  Art,  par  un  Dragon  vampire  qui  est  le  chef  absolu  d´une  matière  sèche, sans  lumière qui , si  elle  est  fragmentée    en décantant  sa  boue  infertile, présente  un  combat  à  mort  contre  des  forces  de  la  lumière  qui  fait irruption  de  ses  domaines.

 Cette  lutte est  nécessaire   pour  la  floraison  des  Qualités  Mercurielles  qui  jusqu´au  présent  ont  un  pouvoir  fictif   et  qui  dort  sans  s´éveiller  dans  la  matière.

Les  deux  natures  simples, le  Soleil  et  la  Lune  s´unissent  indissolublement   en  formant  un  composé  nommé  Souffre  Noir  ou  Lion  Vert.

                             …………………………………………………

                                                                                                              144

     L´ opposition  du  Lion  Vert  et  de  l´ Aigle

             _________________________________________

 Avec  la  naissance  du  Souffre  arrive  une  autre  lutte.  Les  combattants  sont :  le   Lion  Vert  ou  Soufre  composée  de  Soleil  et  de  Lune,  et  l´Alkahest  nommé  Aigle.

Le Lion  vert  tâche   de  s¨ adhérer  à  la  saleté  qui  l´ attache,  et  l´Aigle  ou  Alkahest  fait  force  pour  l´élever.

                    La  Lutte  entre  le   Renard  et  le  Coq.

               __________________________________

La  bataille  du  Lion  Vert  et  de  l´Aigle  est  aussi  représentée   dans  la  lutte  à  mort  entre  le  Coq  et  le  Renard.  Le  Renard   de  Quatre  Pattes (le  quatre  représente  ce  qui  est  dense,tellurique)  symbolise la  matière  vile,  pas  préparé   qui  se  résiste  à  tout  changement de  sa  nature.

D`ailleurs,  le  Coq   possède  des  ailes,  qui  fait  allusion  à  la  voltaïsation  et  qui  représente  au  Mercure  et  particulièrement  à  l´Alkahest  qui  descend  des  Plains  Supérieurs pour  transmuer  la composition  baisse de  la  pierre,  pour y faire  pression  et  en  faire  évident  sa  composition  originale  de  Mercure.  Le  Soufre  qui  tourne  dans  le  circuit  ascendant  ou  Solve  de  la  Rote  microcosmique ,  qui est  un  soufre  très  corrosif au  commencement.

Il  est  un  Feu  métallique  qui  sort  des  métaux  vulgaires.

Ce  Souffre  doit  être  élaboré   très  lentement   moyennant  le  Solve  et  Coagule.  Ce  Soufre  n´est  pas  capable  de  se  pousser  par  soi-même, parce que son  Feu  corrosif est  encore  insuffisant.  C´est  l´ Alkahest  qui  donne  la  maturité  nécessaire ; après  ce  même  Alkahest  devra  changer  l´état  fixe   du  soufre  par  un  autre  état volatil  purificateur.  Dans  cette  étape   n´agissent  pas  les  Colombes, mais  les  Aigles.

 Dans  le  mouvement  ascendant  de  la  Rote  Étroite  ou  Circuit  Solve.

_________________________________________________________

Dans  l´arsenicale  ascension  de  la  Rote  Étroite  (Circuit  Solve)  il y a quatre  étapes  fondamentales.  Pendant ces  actions  on  est  en  plein contact avec  l´Alkahest.

                               La  première  étape  du  Circuit  Solve

                    ______________________________

Le  Soleil  et  la  Lune  sont  séparés,  polarisés  et  encore  inactifs  dans  la  colonne   B.

                                                                                                             145

                      Deuxième  étape du  Circuit  Solve

                      ____________________________

État  de  fragmentation,  liquéfaction,  fermentation, corruption et  putréfaction. La  matière  s´est  transformé  d´ une  eau  lourde, corrosive,  dominée  par  une  Energie  conflictuel  et  destructive, capable  de  se libérer de  cet  état.

                      Troisième  étape  du  Circuit  Solve.  

                      _____________________________

État de  volatilisation.

Le  Soleil  et  la  Lune  déjà  délayés  dans  l´Eau  Noire, lourde,  et   puante, s´est  une  amalgame  qui  forme du  Souffre. Dès ce  moment  surgit  un  Esprit qui  commence  à  avoir une  certaine  potence  ignée  et  sulfureuse  qui  volatilise  et  libère  le  Mercure  Coagulé.

                    Quatrième  étape  du  Circuit  Solve.

                    ____________________________

Le  Soufre  très  puissant  .dans  les   élancements  de  son  Feu, il  monte  très fort  par  la  Colonne  vide  B,   de  même   que   le  Mercure Interne  Libéré   par  la  Colonne  J   pour former le  Beau  Arc  Royal.  Ils  sont  Immanés  pour l´Alkahest,   et  ils  s´unissent  pour  former  le  Rebis  Premier, le  Rebis  Blanc  ou  Pierre  Blanche.

——————————————————————————————-

          Figure  d´un  Guerrier  qui,  épouvanté,  laisse  tomber  son  épée et, inamovible  regarde un  arbre  sur  lequel  il y a  un  mouton.

 Le  Guerrier = le  guerrier  qui  laisse  tomber  son  épée  représente  l´état   avili  de  la  matière  qui  laisse  sa  malignité  en  reconnaissant  que  son vrai être est  mercuriel.

L´Arbre.= représente  le  corps  de  ´homme  et  de  la  femme  dont la   composition  interne  s´est  manifesté  telle  qu´une  Essence  Mercurielle   qui d Oit  être  libérée  par  l´Art  Royal.

Le  Mouton= c´est  le  Mercure  Coagulé   qui  est  inactif  sur  la  dureté. du  Minéral  qui  l´écrase.

Les  trois  énormes  Fruits  qu´il y a  sur  l´Arbre :  représentent   les  Trois Étapes  qui  divisent  l´ Alchimie :

                                                                                                             146

1- Dès les  Colombes  de  Diane  et  le  Soleil  et  la Lune  jusqu´ au Rebis  Blanc   ou  du Rebis  Premier  (Pierre   Blanche)

 2-  Dès  le  Rebis  Blanc   jusqu´au   Rebis  Rouge, Rebis II  ou  Rebis      Illuminé.

 3-  Dès  le  Rebis  Rouge  jusqu´ à  arriver  à  l´union  du Rebis  Rouge  avec l´Alkahest (étape  de  l´Esprit).

 Moyennant  l´action  de  l´ Alkahest, tous les  aspects   superficiels  de la  matière  se  transmuent   jusqu´ elles  s´expriment  tel  l´Esprit, qui  c´est  la  réelle essence  de  l´Homme   et  de  la  Femme.

 L´Oiseau sur  l´arbre.  Parmi  les  branches de  l´arbre  il y  a  un  oiseau, symbole de  la  volatilisation   précise  pour  libérer  la  matière  de  son  état  de  dureté  et  pesanteur; elle  doit  se  volatiliser  pour  l´action de  l´Alkahest.

 Cette  volatilisation ne  peut  pas  se  réaliser si  le  corps  fixe, fait  de  Soleil  et  de Lune,  ne  sois  pas dissout  et  volatilisé,  parce  que   c´est  impossible  que  la  Pierre  des  Philosophes, encore  dans  une  dense  superficialité, puisse  s´élever  aux  niveaux  supérieurs  de  conscience.

                                  —————————————–

 L´entrée  dans  le   Sanctuaire.

Pag 169

Ce  sujet  fait  rapport  à  l´éboration  du  Rebis  Premier  ou  Rebis  Blanc et  ensuite  arriver  au  Rebis  Rouge.

 Le  premier pas  vers  la  manifestation   de  l´ âme,  l´approche  qui  produit sur  le  voyageur, c´est  un  silence  et  paix  qui  apaise   le  clameur extérieur, de façon que  le  Feu Vivant  se  rend vif  en  intensifiant  chaque  action.

Il  vont  surgir  à  notre  vue  intérieure  la  dureté  des  efforts  et  les  rébellions  du  passé, et  aussi  des  actions  obscurcies, qui sont  des  chaînons  nécessaires  pour  qu´ on  entre  dans  le  Sentier  d´ une  profonde  acceptation.

 Dans  ce  symbole   on  représente cette  imprécise  réminiscence  qu´ on  éprouve, et  qui  suggéré   la  paix  profonde et le silence  qu´on  a  éprouvé  dans  un   indéfini  passé

                                                                                                     147

et  qui  à  la  fois  affaiblit  ce  convulses  élans,   qui  émouvant  ta  matière  en  l´ éloignant  de  tout  équilibre.

 Nonobstant,  ces  états  silencieux  seraient vains si  nous n’apaisons pas les  cris  de  la  chair  qui  essaye  de nous  arrêter  sur  nos  plus  élevés buts.

 Le  sentier  qui  conduit  à  la  Porte  du  Sanctuaire  est  étroit,  parce  que  sur  lui  ne  peut  pas  passer le  poids  de  l´Obscurité,  ni  de  l´ Armure   Noire avec  des  circonstances  limitants.  Tandis  qu´ on  va  sur  le  chemin,  on  doit  apprendre  à  contrôler  d´une  façon  naturelle  chaque  élain  avec  l´éveil  de  l´Essence  Mercurielle  endormie, qui   est  provoqué  par  l´irradiation  de  l´Alkahest.

 Sur  la  première  image  qu´ on  présente, on  regarde   un  homme  âgé  qui  est  en  train   de  passer  le  seuil  de  ce  Palais  Mystérieux.

Son corps  fragile  et  courbé   représente  la  Matière  fatiguée  qui  se  plie avant  l´ irradiation de  l´Alkahest ( de  même que   la  petite  vache  de  Cadmo)  pour  être  traversée  par  des  multiples  influences Divines.

L´image  du  vieux, ou  Régime  de  Saturne,  c´est  l´étape de  la  dissolution  des  corps  métalliques  moyennant la  putréfaction.

 Le  vieux  se crie… «  je  suis  un  vieux,  je  suis  faible  et  malade !  Pour cette  raison  je  suis  enfermé  dans  une  fosse … Je  suis  très tourmenté  par  le  feu, la  mort  rompt  ma  chair  et  mes  os »

 Dans  ce  tableau on décrit  la  matière  agitée  par  la  lumière  et  les  ombres.  Ce  vieil  homme  est  privé  de  son  énergie  artificielle,  ce  qui  le  rend  faible. C´est  la  première  l´étape  avant  la  réception  d´une  Force  Lumineuse, contraire  à  la  obscurité,   qui  lui  nettoyé   et  purifie.  On  efface son  image  de  fauce  solidité,  pour  lui  revêtir  d´  un  nouveau  état  plus  clair, plus  propre, et  d´accord  avec  la  Lumière.

Dans  ce  cercle  est  gravé  la  figure  d´un  vieil  homme,  qui  affaiblit, s´appuyé  sur  un  bloc de  pierre.  Son  avant-bras gauche est enveloppé  dans  un  manchon. Le  manchon  qui  enveloppe   l´extrême  de  son  avant-bras  gauche  a  des  manteaux  métalliques

                                                                                                         148

 qui  lui  submergent  dans  un  état  d´ oscillation.  Sa  matière  aveugle  tâche  de s´autodirigé  et  d´agir désordonnément, ce qui  causse  sur  lui  un  chaos  permanent. Le  manchon  c´est  l´emblème  d´une  matière  vulgaire  qui  fluctue  entre  ses  états  inférieurs  de  conscience.

Pag 171

 Le  vieux  est  diminué, aplati  par  des  craintes  et  des  faiblesses inconscientes.  Il  s´appuyé  sur  sa  Matière  de  Pierre, il  s´adhéré  à  son  habillement  usé.  parce  qu´ il   lui  donne  encore  une  fausse  sensation   d´ être  puissant.

 C´est  une   matière  obscure  qui,  d´une  manière  erronée,   cherche  une  façon  de  se  soutenir  encore à soi-même,  et  dépense  rapidement  ses  petites  forces, parce  qu´il  ne  connait  pas  le  Premier  Régime  du  Mercure  qui  lui  connecte  à  l´Alkahest.

 Dans  sa  matière,  les  Quatre  Éléments  et  la  Lune  avec  le  Soleil  sont   disposés  sans  ordre  ni  concert. La  vision  de  cette  image  suggère  la  présence  de  l´hiver  et  le  froid,  qui  sont  l´insinuation   de  la  réglé  qui  recommande d´appliquer  un  Feu  Doux  pour donner un  bon  élan au  mouvement  de  la  Rote Microcosmique.

 Sur ce  tableau,  on décrit   la  matière  comprimée et  agitée  par  la  Lumière et  les  Ombres.  Ici, sur  ce  tableau,  d´une  manière  implicite  avancent le  Mercure  Libéré  et  le  Soufre,  tous les  deux  en  feu  pour  se  transformer en  Rebis  Premier.

De  son  côté le  vieux  homme  a  déjà  eu son  premier  contact  avec  l´Enseignement   et  pour  cela  il  apercevoir  la grande  houle de  ce  qui  est superficiel,  dont  le  contact lui  produit  une  grande  et  permanente  douleur.

Il  a  une pressentiment avec  claire  de  la  sensation  d´être  libéré,  nonobstant  la  persistance des  obstacles  du  Sentier.

Le  fait  d´avoir  conscience  des  limitations  pousse  au  vieil homme  vers  une  recherche  constante.  Il  se  soutient dans  une  permanente  et  concentré   Connexion  Intérieur.

                                                                                                           149

Il  travaille  d´une  façon  intense  et  intelligent. On  comprend  comment les  actions  se  sont  déguisés  pour  l´avilir,   il possède  le  domaine  de  la  compréhension   et  il  voit  les  obstacles  et il  ne  tombe  pas  dans  son  jeux.  Dans   l´ancien,  la  somme  de  ce  qui  est  Supérieur  surpasse  sa  charge  inférieure.

Il  a  détruit  la  cage  qui   renferme   son  Mercure  coagulé,  et  il  éprouve la  sensation  d´être  préparé  pour   passer  le  Portail  Mystérieux.

 Malgré d´être encore  dans une  masse  cellulaire  et  biologique, il est  déjà  capable  de  penser  différemment,  parce qu´ il  s´est  déjà  éloigné  d´une  grande  quantité de  couches  métalliques  inférieures.

 Il  a  désarticulé  le  Serpent  de  la  sensibilité  trompeuse  qui  lui  pousse  à  des fausses conclusions. Maintenant  il  est  capable  de  traverser  l´obscurité  des  formes  et  de  les  comprendre. Il  éprouve,  il  songe, il agit, il parle  et  aussi   il  continue inactif  et  en  silence  dans   le   circuit  des  Centres  Supérieurs  alignés  dans  un  travail subtil.

Il  peut  être  un  message  qui  transmet  la  Sagesse  ou  des concepts  illuminés de  l´ Enseignement.  On  fait  le  premier  pas  lorsqu´ on  apprend  à  attirer  vers  soi   l´Agent  Universel  ou  l´Alkahest , capable  de  volatiliser  la  défectueuse  dureté  des  erreurs,  en  les  transformant  en  Lumière.

 On  apprend  ce qu´on  poursuit  enfin: ciseler la  Pierre, en  détachant  les  faux  et  éblouissants  manteaux  métalliques  qui  l´ entourent,  en   dissoudrait les  contenus  qui  l´avilissent . On  connait  l´ art  de  revivre  malgré  ses  métaux  morts,  ce  qui  équivaux   à  donner  la  vie  dans ses  possibilités  qui  dorment  sous  sa  « métallité »  et  tuer  les  mauvais  métaux  vivants , c´est  à  dire,  transformer  en  Haute  Terre  Folié  la  terre  tordue , lourde,  obscure et  sans  travailler.  On  va  apprendre  à  développer  avec  secret  la  Grande  Œuvre  en  reconnaissant  une  à  une  toutes  ses  duretés   déguisés   pour  les  fondre  avec  son  Feu  Intérieur  ou  Mercure  Interne  des Savants  ( Rebis).

Quelques   studieux   de  l´ Alchimie  rapprochent  ce  voyageur   qui  cherche  le  Rebis  avec  Saturne,  parce  que  Saturne  a  vécu  dans  l´ obscurité,  et  telle  que cette   figure  mythologique,  ce  vieux  homme  aussi  dévore  ses  enfants , de la  même  façon que  Saturne.

En  effet,   la  Pierre, le  Vieil Homme   et  tous  les  êtres  humains  ont  adhères  à  leur  superficie  des  multiples  blocs  métalliques  qui  sont, pour  ainsi  dire, leurs  fils  qui  sont là,   pendant  des  siècles,

                                                                                                               150

réfractaire  à  la  Lumière  Artificielle ( Kamamasic)  du  raisonnaient et  du sentiment   humaine,  parce  que  seulement  ils  peuvent  être  dominés  par  l´Alkahestt, par le  Soufre  et  par  le  Rebis, dans  le  cas.

 Le  vieil  homme   porte  un  costume  vert  en  dehors  et  rouge  au  dedans.  Il  est  vert   parce que  c´est  une  matière  en  mouvement dont  les  blocs  encore ne  sont  pas  réduits  à  poudre  et  à  des cèdres.   Encore  il  s´agit  d´une  matière  agitée  et  indomptable.  Il  est  un  Feu  Élémentaire  qui  commence.  Le  Palais- Temple  d´arrière  représente  l´Or  Vivant,   parce que  symbolise  la  matière  en  état  de  Rebis  Blanc  ou  Rebis  Premier,  composé de  Soufre  actif   et  de  Mercure  Actif  ou  Interne  Libéré.

 La  porte  du  Temple  est  fermée  avec  des  pierres  et  du  boue,  tandis  que  l´ancien  s´habille  d´une  robe peint  de  somptueuses banalités  qui  l´ enflent tel  un  qu´ batraciens.   La  porte  du  Temple  n´est  pas  usuel,  on  y  doit  savoir  l´ ouvrir   et  surtout,  en savoir qui  celui  qui  la  discoure  et  la traverse  ne  peut  plus   rebrousser  ni  s´ habiller  des  faux  niveaux  de  conscience.  Si  on  le  fait,  on va   ressentir  profondément  sa  maladresse.

 Savoir  ouvrir  la  Porte  c´ est  découvrir une  nouvelle  entrée  dans  soi-même, et  qui  y  arrive,  pourra   dissoudre  la  grande  Cuirasse Noire  qui  l´entoure.  Savoir  ouvrir la  Porte  c´est   unir  toutes  les  pièces  qui  permettent  le  développement  de  la  Grande  Œuvre.

Sur  des  anciennes  gravures  équivalant  à  cette  figure  qui  nous  analysons  maintenant ,  le  Château- Temple   apparait  externe ment  peint  de  Vert (matière  convulsive )  et  Rouge  dedans, ce  qui  fait  allusion  à  une  teinture très  purifiée  et  parfaitement  forgé :  L´Élixir  Rouge.

                                                                                                     – —    151

L´ARBRE   SÈCHE

Pag 174

Description  de  l´Artison  2  de  la  Sixième  Série du  Château  de Dampierre

 Dans  cet  artison  il y a  un  arbre  mort, sec,  aux  racines  déchirés  et  des  branches coupés. Il n´y a  pas  de  phrase, seulement  un  dessin   schématique  qui  représente  un  niveau  de  conscience  qui  fait  allusion  au  Soufre  et  un  triangle  équilatère  avec  le  vertice  en  haut, pour  faire  allusion  au  symbole  du  Feu. L´arbre séché  fait  allusion  à notre Vase

Physique  et  son  contenu , qui  a  été  fractionné,  transformé  en  liquide,  fermenté, corrompu  et  décomposé. C´est- à- dire, qu´il  a  parcouru  toute  l´étape  du  Nigredo, et  il est  resté réduit  á  une  pâte  noire  et  putride.

 On  dit  qu´il  est  un  matériel mort,  parce  qu´ il  ne  peut  réaliser  déjà ce    qu´il  faisait  auparavant d´une  façon  naturelle. Il  y  arrive  une  mort  simplement  philosophique, parce que  tout  ce  contenu  va  être  ressuscité  rapidement.  Il  arrivera  jusqu´un  état   de  Lumière  et  Force qu´ il  a  eu  dans  son  Origine,  avant  la  Grande  Chute.  Cette  renaissance   c´est  donné  sur  la base   du  travail  que  l´ Alchimiste  fait  sur son  Feu  corrosif,  querelleur et  périssable , qui  doit  se  transformer en  Conscience  pour  donner  de  l´expérience  à  son Mercure Interne  qui  manque,  jusqu´ au  présent,  de  l´ « Intelligence  Pratique ».

 Tout  cela  arrive avec  la  pratique  journalière  du Solve  et  Coagule.  Le  Soufre  mentionné sur  la  figure  par le  niveau  schématique,  c´est  l´élan du  progrès alchimique.  Il  s´agit d´un  Soufre  qui   atteint  une  grande  évolution.  C´est  un  Soufre  Divin.

Les  Colombes  de  Diane.

Pag 175

Sur  ce  dessin  qui  est  sur  « Aurore  Consurgens »  est  un  alchimiste  de  genoux  sur  la  terre  ou  niveau  terrien   avant  son verre.  Ce  travailleur  a un  soufflet  qui  représente  le  Solve  et  Coagule  ou  le  Premier  Régime   de   Mercure,  que  lui  permet  d´irradier   l´Alkahest  sur  la  Pierre   propre (qui  est  déjà  la  Pierre  des  Philosophes).   Le  contact  de  cette  Lumière  sur  sa  Terre  sans  travailler

                                                                                                            152

produit  un  grand  feu interne   qui  peut  cuire  tout  ce  qu´il y a  dans  le  Vase. Avec cette  vibration  ignée,  qui  reste  telle  qu´une  boue   brune.

Dans  ce  point  sont arrivés  les  Colombes  de  Diane,  qui  sont  une  expression   d´un  Alkahest diminué  en  potence,  qui  a  choisi la  particule  plus  propre  dans   la  terre  obscure  et  ténébreuse  de  chaque  alchimiste, en  l´élevant  pour  la  déposer  sur  le  terrine  pour  la  soumettre  au  Travail  Alchimique.

 Le  Faste  0  de  l´ Alchimiste  est  blanchâtre  et  rose,  tel  qu´un  présage  de  ce  qu´il  peut  obtenir   avec  son  courageux  travail , c´est-  à – dire  avoir   d´abord   le  Rebis Blanc  et  après  le  Rouge  ou  l’élixir   Rouge.

ATALANTE  FULGIENS 

Dessin   22

Pag 176

 L´Emblème  de  la  figure  22  exprime :   « Avec  le  Plomb  habillé  de  blanc  on doit  agir  tel  que  les  femmes,  c´est- à –dire  cuire. »

 L´Épigramme   dit « Toi  qui  aimes  avoir  du  profit  avec  peu  de  travail,  on couvrit  avec  de  la  neige  le  noir  visage  de  Saturne  et  on va  te  donner  une  matière  très    blanche  du  Plomb.  Après  cela, il  ne  reste  qu´une  Œuvre  de  Femme  qui  met  au  feu les  pots,  mais  on  doit  faire  qu´il  soit dissout  la  truite  dans  ces  propres  eaux . »

 Commentaire :   Ce  dessin  décrit  d´une  façon  symbolique  la  matière  en  putréfaction.  Pendant  la  putréfaction  c´est  dissout  l´état fixe  de  la  matière   moyennant l´action  de  l´Alkahest.  Le  noir caractéristique  de  cette  étape  c´ est  aussi  nommé  Plomb,  ou  l´ Obscur  qu´on doit  blanchir.

 En  relation  à  ce  qu´on  a  dit  avant,  les  Philosophes  dissent qui  celui  qui  n´évidence  pas  dans   soi-même  sa  propre  obscurité,  ne  peut  pas aller  en  avant  un seul  pas,  dans  le  développement de  la  Grande  Œuvre.                                                                                                                       153

Habiller  le  Plomb  de  couleur Blanc,  c´est  atteindre  l´« Albedo », un état déterminé  de  propreté,  et  cela veut  dire  qu´on  a  dissout  les  âpretés métalliques de  la  Pierre.     Il  s´agit  de  transformer  cette  pétrification  obscure,  qui    enveloppe et qui assoupit  au   Mercure  Coagulé.  Cette  situation  est  plus  grave  parce  que  l´être  humain cultive  un  Feu  Artificiel  qui  fait  plus  dure  sa  sèche  et  corrosive  matière.

De tout  cela  on  reconnait  l´impérieux  besoin  que  la  Terre soie  constamment  irradiée   par  l´Alkahest,  pour  ne  pas  interrompre  le  long procès  de  la  Grande  Œuvre.

Une  fois  que  l´Artiste  peint  sa  matière  d´un  Blanc  permanent, il  n´y aura  plus  besoin  de  l´ enseignement  écrit,  parce  qu´il  s´est  transformé  en    bon  connaisseur  et  instructeur  de  soi-même.  Que  la  Tâche Alchimique  soit une  simple   coction,  tel que  le travail  des  femmes,  en empressant  qu´elle  est une  Combustion  Continuelle  qui dissout, décompose,  fait  la liquéfaction  en  évaporant   la  Matière,  pour  qu´ elle  puisse  recevoir l´ irradiation  de  l´ Alkahest  ou  Mercure  Externe.

 L´Alkahest  extrait  l´Essence  de  la Matière  volatilisée,  ou  Soufre  Feu,  qui après  c´est  évaporé  pour  qu´il  soit  adhéré  et qu´il  puisse  fondre  au  Mercure  Interne  Libéré, pour  qu´il  descend  tel  qu´un  Rebis Blanc  ou  Rebis  Premier pour  former  la Terré  Foliée,  et  ensuite   le  Corps  de  Lumière,   qui   l´ illumine  et le  fortifie,   en   régénérant  la  Matière  pas travaillée…

 Toi,  qui  travailles  en  songeant  au  bénéfice  artificiel  ou  des  profits  qui  tu  veux obtenir,  tu  désires  des  feux inférieurs  qui  sont   propres   d´une  vie  incertaine   pour  te  « vampiriser »  et pour  détruire   peu  à  peu  ta  matière   moyennant  des  effets  contraires  à  ce  qu´on  attend  pour  grandir  intérieur  et  extérieurement.

Saturne  c´est le  paradigme  de ce qui est  noir, ou  de  toute  basse  corruption et  bassesse  qui  dominent la  Terre  qui  et  qui  retardent  toute   expression Mercurielle Coagulé  qui  soit  dans  le  Vase.

Obtenir  une  matière  très  blanche  du   Plomb    implique  que  ce  métal,  le  plus  imparfait  de  tous,   doit  être  soumis  à  des  innombrables  purgatifs avant  d´arriver   à  un   état   moyen  de  purification.

                                                                                                              154

L´Or, ou  l´Essence  Spirituelle,  s´est  manifesté  seulement  une  fois que l´Essence  de  la  Terre  soie  dûment  séparée de  l´ Obscurité  et  que  la  Terre dépurée  de  ses  passions et  des  désirs  de  vésanie,  de  façon qu´ elle  couvre  la  noire  face  de  Saturne.

Lorsque  l´apprenti  éprouve  son   obscurité  et  il  a  expérimenté  les  combats  de  l´Alkahest,   et  il  a  compris  le  besoin  de s´ imprégner  du  Mercure, seulement  lui  reste  pratiquer  et  se  soumettre  plusieurs  fois  au  procès  du  Solve  et  Coagule,  jusqu´au  moment  où  il  s´est réalisé  sur  l´expérimenter,  en  arrivant  à  un  développement  illuminé  plusieurs  fois,  pour  réduire   l ´Œuvre   à  un  «  unir   et  chanter  ».

 Celui  qui  arrive  à  dissoudre   dans  les  eaux  propres  la  truite,   montre  le  besoin que  tout  ce qui  est  noir  et  boueux,  comprimant  la  matière, c´est- à-  dire,   ces  excroissances   des  manteaux  métalliques, elles  doivent  être  dissoutes  par  l´Eau   Mercurielle  qui  pousse  des  courantes  souterraines  de  la  Terre,  tout ce  Chaos  doit  être  transformé  en  Soufre   Feu,  pour qu´ on  produise  l´ union  de  ce  qui  est  Supérieur  avec ce  qui  est  Inferieur.

MODILLON  AVEC  LA  TÊTE  STYLISÉE  D´UN  SERPENT.

Modillon  de  l’Ermite  de  Saint   Bartolomé   d’Ucero, Soria.

Pag 178

D´abord,  la  Serpente  représente  l´ état  tordu  de  conscience de  la  Terre sans  travailler,  et  la  conséquente  temptation qui  souffrent  les  chercheurs  pour  trouver  des  chemins   indus   dans  le  travail  de  dissoudre  ses  ténèbres,  parce  qu´on  ne  soupçonne pas le  pouvoir  et  l´habilité   cachée  dans  cette  matière  pas  traité  encore  par  l´ Alchimie.

 Dans  ce  cas,  le  Serpent  représente  un  aspect  négatif. On  l´assimile    au  Chaos.  C´est  tel  qu´un  ver  vermineux  qui  infecte  tout  ce  qu´il  touche.

                                                                                                                155

C´est  une  force  contraire  à  la  Lumière  qui  s´ attaque  soi-même.

Cela  dégrade  la  Terre.  Sa  temptation  est  dirigé  et  agit  les  esprits  sèches (  ceux  qui  manquent  du  Mercure  Interne  et  externe).  On manipule avec habilité  toute  sensation d´incertitude.  Isole  les Hommes ou  des  parties  qui  intègrent   ces  hommes, pour  qu´ils   puissent  centrer toute  son  énergie  sur  l´exercice  de  la  malignité  propre  du  Chaos, pour  développer  toutes  les  turpitudes    et  les  vices.

 Dans  ce  symbole  on  représente  la  moitié  d´une  serpent,  parce que avant elle  a  dû  être  divisée  en  deux parties.  En  effet,  dans  d´ autres  symboles, particulièrement  dans  le  Château   de   Dampierre,  elle  est  représenté  en  deux  morceaux pour   faire  allusion  aux  composants   primaires du    Chaos :  le  Soleil  et  la  Lune. De  là  jaillit  le  Soufre.

  MODILLON  AVEC  UNE  TÊTE  INSCRITE.

         Modillon  de  l´Ermite  de  San  Bartolomé  d´Ucero, Espagne.

 La  Tête  représente  le  pouvoir  du  Ciel. Le  corps, le  pouvoir  de  la  Terre.

Ce  modillon  est  symbole  d´un  point  équidistant  dans  le  pouvoir  du  Ciel  et  de  la Terre, qui  représente  le  sage  agir  des  hommes, au  tant  que  les  niais  ignorent  qu´ils  sont  guidés  par  la  Sagesse  du  Créateur. Cette   tête  représente  une  partie   très  petite  de  l´Engrenage Divin,  qui  anime  et  peut unir toute  l´Ouvre  du  Créateur. Dans  les  êtres  humains  la  tête c´est  le  centre  qui coordonne   toutes  les  pièces  du  corps,   pour  leur  donner  l´Ordre  Supérieure  de  préserver  et  conditionner   les  formes,  à  fin  qu´ils  puissent  atteindre  et  exprimer  la  Grandeur  de  tout  ce  qui  est  Supérieur.

 La  tête  équivaut  à  l´ « organigramme »  plus  fin  du  corps  humain.

De  la   partie   supérieure  du  crâne est  canalisée  l´énergie  qui  soutient et  nourrit   l´ organisme  humain, qui est  libéré  de  son  poids.

Dans  le  centre  coronaire  a  lieu  l´action  plus  importante   du  Solve  et  Coagule,  qui  attire  la  matière  sur ce  centre   pour  la  volatiliser.

Là,  dans  ce  chakra  c´est  fondu  la  petite  particule  de  matière  plus  fine, qui  a  été   détachée  de la  forme  obscure  par  les  Colombes  de  Diane  et elle  est  montée  en  haut  par  les  Aigles  en  s´imprégnant d´Alkahest.

Les  Colombes   de  Diane  correspondent  aux premières  irradiations

                                                                                                            156

De l´ Alkahest qui  ne  sont  pas capables de  s´élever  suffisamment  à  cause  de  la  pesanteur  du  corpuscule  qui  est  traité  dans  chaque  tour  de  la  Rote  Etroite.

 Les  Aigles  représentent  un état  plus  subtil  des  irradiations  d´Alkahest,  qui  peuvent  pousser   la  particule  de  Terre  pour  compléter  le tour  de  la  Rote  Humaine.

                               …………………………………………….

MODILLON  AVEC  UNE  TÊTE EN  PROFIL  STYLISÉE

Modillon  de  l´Ermite   Saint  Bartolomé d´Ucero,  Soria, Espagne.

 Pag 180

Cette  tête  symbolise  une  matière  qui  a  atteint   un  état  supérieur  au  reste du  corps. Dans  ce  niveau  plus  élevé  on  peut  voir le  commencement de  l´ordre  des  courantes  qui  poussent  aux  circuits  intérieurs   de  la  matière.  Voilà  la  raison  par laquelle  l´ esquisse  de  la  figure  est  synthétique, simple  ou   éthéré  à  cause  qu´elle  surpasse le  pesanteur propre  de  la  matière  pas  travaillée.  Le  fait d´être  une  tête, signale l´existence d´un  centre  spécifique  où  la  direction  de  l´ensemble  est  délignée.  La  face  est  en  profil  et  pas  de  front  complète , parce   qu´il s´agit  d´un  procès  pas  fini ;  pour  cela  la  face  montre   le  50%   de  sa  capacité    intellectuelle ,   visuelle,   auditive,    d´odorat   et   orale.

 MODILLON  AVEC  UN  TONEAU  INSCRIT   DANS  UN  CARRÉ.

Modillon  de  l´Ermite  Saint  Bartolomé  d´ Ucero, Espagne.

Pag 181

 

Ce  tonneau  c´est  rapporté  au   Vase  de  l´Œuvre, ou  corps  de  l´Être  Humain,  qui  doit  être  allumé   par  une  combustion  graduelle, dirigée  et  alimenté  par  l´Alkahest.  Ce  Vase  est  fermé  hermétiquement.  Il  contient  du  Mercure  Coagulé  inerte,  qui  doit  être  procès  pour  pouvoir  manifester  alternativement  la  capacité  de  se  volatiliser

                                                                                                            157

 et  après  se  fixer  dans  le  Corps  de  Lumière,  des  conditions  qui  passent  une   fois   après  d´autre, à  cause  qu´ils  sont  la  base  de  l´Œuvre  Alchimique.  Cette  opération   est  réalisée   moyennant   le  procès  du  Solve et  Coagule   qui  fragmente   la  matière  en  mille  morceaux  très  petits  pour  être   mouillés  par  l´Alkahest et  elle  puisse  l’   détruire  une  grande  quantité  d´impuretés,  et  qu´il  soit   libéré  la  Substance   Mercurielle   qui  est   encastré   dans   la  matière.

 Ici  on  décrit  un  homme   emprisonné  dans   l´obscurité   de  son  Chaos.  Ce  tonneau   enfermé  dans  le  carré   de  la  matérialité,  montre  à  l´individu  de   peau  dure,  avec   une  évolution  retardataire,  avec  un  élan  contraire  à  l´évolution,  qui  est  propre  d´une   force  artificielle. Cette  mauvaise  énergie

empêche   que  la  matière  puisse  fluer  dans  le  Vase   tel  que  l´Or  liquide  qui  passe  alternativement  par  des  états d´une  grande fixité, d´une  légère

volatilisation,  à objet  d´être  arrosée  par  l´ Alkahest.

                               =========================

 MODILLON  AVEC  DEUX  DRAGONS  STYLISÉS INSCRITS

Modillon  de  l´ ermite   de  Saint- Bartolomé  d´Ucero,  Soria,  Espagne.

 Pag 182

Dans  ce  modillon  il y a   deux  dragons  séparés  par  une   coin  sorti  en  forme  de  carré.

La  bête  qui  est  à  gauche  symbolise  l´état   fixe  et  corrosif   de  la  Terre  pas  mure  ou  métallique.  Cette  énergie  impose  à  son  tour   une  action  convulsive  et  agressive  qui  ôte  la vertu  de l´action des  composés  de  la  matière,  en  poussant  la  Terre  à  un  continue  état  fixe  nome  Soufre Corrosif,  chaud  et  sec.

L´autre  monstre  à  droite  du  coin  représente le  versant  d´Eau  Naturelle  (Alkahest )  qui  d´une  façon  imperceptible   arroce   la  Terre,  en  la soutenant  avec  la  Rosée  Cuitte  qui  arrive  du  Monde  Supérieur.  C´est  la  humidité  de  l´Alkahest,  qui  fait  plus  souple  les  malheurs  de  la  Terre.

                                                                                                                158

 Sur  ce  modillon  s´est  reflété   le  travail  que  l´alchimiste  fait  sur  son  propre  corps,  pour   que  sa  matière  arrive  à  diriger  et  unir  deux  forces avec  l´aide  de  l´Alkahest.

Il  s´agit  d´unifier  ce  pair  de   contraires  dans  un seul  tout,  pour  qu´après d´une  longue  purgation  ils  soient  purgés  cruellement jusqu´à  arriver  à un  état  de  grande  perfection   qui  leur  fait  perdre  son identité,  jusqu´ils  acquissent  un  autre  état  plus  noble qui  va  permettre l´ascension aux  plains  plus  supérieurs et  lumineux.

 La  hausse  en  figure  de  carreau , qui  est  dans  les  deux  dragons, fait  mention  á  une  masse  matérielle  pas   travaillée  qui  commence  le  travail  alchimique.

 MODILLON   AVEC  TROIS  TONNEAUX  INSCRITS

Modillon  de l´Ermite  de  Saint-  Bartolomé  de  Ucero, Soria,  Espagne.

Pag 183

Dans  ce  modillon  les  trois  tonneaux   sont  mis  sur  deux  rangées :  sur  la  supérieure  sont  deux,  et sur  l´inférieur le  troisième.  Chacun  de  ceux  tonneaux  symbolisent  des  divers  segments  de  la  Grande  Œuvre  qui  ont  lieu  dans  le Vase  de l´Homme  qui , nonobstant  sa  grande  fragilité commence  une  œuvre  difficile  et  mystérieuse  envergure.

 Le  travail  occulte  se  réalise  dans  les  tonneaux,  qui  produit la  transformation   d´un  boutage  interne,  pour  changer le  cours  erronée d´artificielle  composition,  â  fin  de  libérer  la  matière  spirituelle,  qui  est  emprisonnée  sous  la  mase  imperfectif  de  Soleil   et  de   Lune.

 Les deux tonneaux supérieurs :

  • celui de  la  gauche  c´est  l´ Armoire  Noire  ou  forme  externe du  corps,  d´un  lent  déplacement, compréhension  limitée et  qui  est contraire  ou  réfractaire  à  l´ Alkahest.
  • Le tonneau supérieur de la droite c´est le Maitre Intérieur, substance  originaire (Mercure  Coagulé)  qui  est  passif  tandis  qu´on ne  change  pas le  matériel  engourdi  et  isolant  qu´y  est  enfermé.

                                                                                                                 159

Egalement,  il y a   une  relation  dans  les  deux  tonneaux  supérieurs :

La  Terre  pas élaboré  ou  Armoire  Noire  et  le  Mercure  Coagulé.

  À  mesure  que  l´Alkahest  détruit le  manteau  minéral  qu´emprisonne au  Mercure   Interne,  c´est  libéré  plus  de  Mercure  (Mercure  Libéré) qui   détruit  peu  á  peu  l´Armure  Noire. C´est  une  diminution   qui  grandisse    l´effet  du  Soufre  et  du  Rebis.  Le  troisième  tonneau  suggère  la  formation  du  Rebis.

   ______________________________________________________

 LES  TROIS   CYLINDRES

Modillon  de  l´Ermite  de  Saint   Bartolomé  de  Ucero, Soria, Espagne.

 Pag 184

Ces  trois  cylindres font  mention   aux  trois  étapes qui  doit  expérimenter  la  matière  soumise á  l´Art  Royal, á  fin  d´attirer  l´Énergie  Supérieure  et  s´imanter avec  ce  flux  mercuriel.

On  peut  arriver  à  la  purification de  l´Or Interne  seulement  avec  la  coparticipation   de  l´Alkahest , du  Soufre  et  du  Rebis, dans  le  cas.

 Les  transformations que  la  matière  soufre, soumise  au  procès du  Solve  et  Coagule,  se  réalisent  dans  trois  instances  successives, ce  qui  n´est  pas  facile  d´y  arriver  parce  que  avec  la  Force  de  l´Alkahest  et  les  Forces  Internes  on doit  sculpter   chaque  particule  corporelle.

 Toute  l´action  alchimique  s´est  réalisé  dans  le  laboratoire  du  propre organisme   hors   de la  connaissance  et  control  de la  pensée  concrète  ou  pensée  kamamanasique.

 Ce  n´est  pas  un  sentier  facile, parce  que  tandis  qu´on  ne  soit  capable de  fixer  cette   force  radiante  dans  son  propre  corps, cette  lumière va entrer  et  va  sortir  sans  toucher  un  seul  millimètre  des potentialités  endormies  du  néophyte.

       Nous allons   examiner  les cylindres  en  particulier :

-Le  cylindre   situé á la  base  du  modillon  représente  la  partie  plus  grossière  de  notre  corps. C´est  l´Armure  Noire  et  métallique  qui  s´est  opposé  à  être   pénétré   par  le  Mercure.  Comme  cela,  la  potence  de  l´Alkahest  la  traverse  et  la  combustion  ignée  qu´il  provoque  cause  la dissolution  des  manteaux   endurcies, et  avec  cela

                                                                                                          160

sépare  la  Lumière  des  Ténèbres,  phénomène  qui  se  réalise  indéfiment dans  chaque  particule  de  Terre  soumise  au  roulement   de  la  Rote Microcosmique  ou  Roue  Etroite.

 – Cylindre  intermédiaire :  dans  ce  cylindre   est  le  Rebis,  qui  c´est  une  amalgame   de  Mercure  Interne  Délivré   et  de  Soufre.

 Chaque  fois  que  la  Rote  Microcosmique donne  un  tour  complet, poussée   par  un  exercice  de  Solve  et  Coagule ,  s´ajoute  un  autre  grain de  brillant  Rebis  au  cylindre  du  milieu et  à  la  matière  qu´ y est  irradié.

 -Cylindre supérieur : il  garde  dedans  une  substance   plus  élevé  et  pure, l´Élixir  Rouge qui  a  déjà  abandonné  son  opacité  et  s´est  élevé  sur  les  limitations de  la  matière. Dans cet  élixir on  peut  fixer  l´ Alkahest, c´est- à-  dire  que  l´Élixir  Rouge  peut  s´unir  à  l´Alkahest  ou  Dieu  Nominé ,  qui  peut  déjà  accomplir  la  dernière  étape  de l´Alchimie  Humaine,  parce  que  les  trois Cylindres  sont dans  notre  corps  et  en  pleine   action,  nous  devons conclure   que  notre Vase  a  réalisé  une  triple  fonction :

  1. dans sa  partie  inférieure  habite  les  ténèbres  su
  2. Dans partie  moyenne s´est  situé une  Terre  qui émane  sa  propre  pointeur  parce  qu´elle  est  décomposée , no  notant  que  dans  elle   se  donne   après le  Rebis .
  3. Dans la  partie  supérieure il  contient  l´Élixir  Rouge , qui  c´est  une  substance  sans  l´obscurité  propre  du  composé  de  la Pierre, qui  a la  aptitude  de  se  fixer  sur  l´Alkahest.

                                                                                                             161

 LE  LOUP

Modillon  de  l´Ermite  de  Saint  Bartolomé  de  Ucero,  Espagne.

 Pag 186

Cette  figure  déforme  de  bête  menaçant  ce  n´est  pas  un  loup.

C´est  son ancêtre lointain. Ici  on  représente  un  Soufre  très  corrosif, caractéristique  de  la  matière pas  élaborée  qui  s´est  préparée,  sans  le  savoir,  à  parcourir les  premiers  millimètres  de  du  chemin  infini  qui  va  vers  la  Lumière.

 L´expression de  ses  facies  reflète la  dureté  et  l´aridité de  sa  Terre  et  l´agressivité  de  ses   bas  instincts   qui  le  gouvernent  follement.

 Son  aspect  fait  allusion aux  puants  plaques imbriqués  qui  entourent  et  étouffent   sa  matière  et  qui  nonobstant  contient  le  vrai  OR   qui   y   habite   inactif   et  qui  doit être  graduellement  éveillé  par  l´intense  pratique  du  Solve  et  Coagule.

 Ce  mauvais  brut  irrationnel  doit  être  refait  moyennant  la  décomposition,   liquéfaction et  volatilisation  de  la  nature  inférieure,  procès  qui  doit  être  fait  plusieurs  fois, avec  l´aide  de  l´énergie  de l´Alkahest  qui,  en combustion  éternelle,  peut  fondre   ce  qui  est  obscurci  et  trompeur.

 C´est  la  matière  qui  n´est  pas  préparé.  Son  gosier de  crocodile  nous  fait  songer  sur l´état  convulse et  chaotique  qui  rompt  sa  chair.

C´est  un  état  qui  s’est  prolongé  indéfiniment, parce  que  l´animal s´est   nourrit   de  tout  ce  qui  est  inférieure.

 Ses  yeux  tout  grands sont  un  repousse  a  toute  intervention  de  la  lumière.  Sa  longue  nez  aplatie  subodore   avec  jouissance  ce  qui  est  nauséabond  dans  son  propre  état,  sans  l´avertir parce  qu´il  méconnait  toute  expérience  avec  la  Lumière.

 C´est  la  matière  pas  élaboré  ou  Pierre  Brute  qui  vient  d´émerger  de  la  Grande Chute.

                                                                                                                162

L´AGNUS  DEI  ET  LE  LOUP

Pag 187

       Ce  symbole  sur lequel sont  un  Mouton  et  un  Loup  représentent  l´état  du  corps  ou  le  Vase  du  Néophyte  qui  a  un  rythme  chaotique,  convulse  et  altéré  par  ses  erreurs   successifs.

 Il  arrive  le  moment  dans  la  vie  de  n´importe  qui,  dans  lequel  le  propre Vase    exalte  deux  secteurs  o  factions :

 =La  première = la  substance  métallique, qui  est  représenté par  le  Loup,   s´est  encouragé   à   réitérer  une  et  d´autre  fois  ses  erreurs.

 =La  deuxième  substance = le  Mercure  Interne  Coagulé  ou  Mouton,  qui  a  mesure  qu´il  s´éveille  de  son  sommeil  obligé, s´est  révélé contre  l´action  du  Loup,  et  s´est  obligé  à  entreprendre  le développement  de  la  Grande   Œuvre.

 Ces  deux  tendances  que  nous  signalons, s´ expriment  sur  le  Corps  ou  Vase  de  l´ apprenti,  qui   est  formé  par  une  dure  croûter  périphérique  qui  montre  le  mécanisme, dureté  et  torpeur  propre  de  ce  qui  est  métallique.  Aussi  dans  sa  partie  intérieure  porte  de  l´ Or  pur  tel  que  Mercure  opprimé,  coagulé, renfermé  dans  des  sales  manteaux  de  matériel  minéral.

 Les  deux  structures  et  états , celui  de  la  superfie  et  celui  de  l´entrailles sont  intimement  liés.  Celui  de dehors est  déconnecté,  et  celui  de  dedans  est  uni  á  la  radiation  de  l´Alkahest,

  L´Agnus  Dei , le  Mouton  ou  le  Mercure  Coagule = 

Il  s´agit  d´une  petite  particule   de  Mercure  coagulé    qui  désire   commencer le  chemin  de l´Art  Royal.   C´est  une  particule  qui  est  congelée  ou  coagulée,  parce  que  la  pression  de  ce  qui  est  artificiel  et  chaotique  l´ aplati  et  la  paralyse.

Il  s´agit  d´une  matière  dépouillé  d´ornements  externes, qui sont  si  appréciés  par la  personnalité. C´est  quelque  chose qui  reste  faussement  débilité au  regard  du  profane  qui  lui  considère  quelque  chose  de  humble  et  bas.  Généralement  ce  Mouton  ou  Agnus  Dei  porte                                                                                                                   163

une Croix , symbole  du  douleur  ou  Via Crucis  qu´expérimente  la  Terre  centrée  dans  ce  qui  est  banale,  au  moment  qu´elle   décide  de  s´en  séparer  de  ce  qui  est  artificieux.  L ´Agnus  Dei  a  la  blancheur  et  la  candeur  de  la  Pureté.

Le  Mercure  Coagule  manifeste  son  pouvoir  lorsqu´ il  est  excité  par  l´Alkahest , qui  fragment, fait  la liquéfaction, l´évaporation  et  transformer en  feu  les  blocs  endurcis  qui  l´emprisonnent, pour  en le  transformant  en  Soufre  Pur  ardent,  et  au  même temps  libérer  le  Mercure  Interne  prisonnier.

 MODILLON  AVEC  UN  HIBOU  INSCRIT.

Modillon  de  l´Ermite  de  San  Bartolomé  de  Ucero, Soria, Espagne.

Pag 188

 

Avec  le  Hibou  on  représente  la  possibilité  de  développer  une  conscience  capable  d´avertir  les  manifestations   et  les  états  internes  qui  se  sont  développés avec  le  Travail  Alchimique. Au  commencement  du  développement  de  l´Art  Royal, on ignore   la  décomposition que  ce  travail  provoque  sur  les  manteaux   métalliques  externes, et  les élevés ne  peuvent  pas croire  aux  États  que ´ils  commencent  à  éprouver sur  eux-mêmes,  parce  que  sa  mentalité  et  son  émotion sont  obscurcies  par  la  présence  de  l´Armure  Noire,  état  qui  lui  ferme  toutes   les  portes  d´accès  et  de  compréhension   de  ce  qui  est  la  Lumière.  La  présence  de  le Hibou  indique l´instant  dont  on  fait  front   et  comprend  cet  état  d´inconscience  qui  permanentèrent   épreuve  la  matière  pas  élaborée.  Avec  cela s´identifie  le  Vraie  Venin  qui  consomme   au  Vase  et  son  contenu.

   L´alchimiste,  moyennant  la  pratique  du  Solve  et  Coagule  apprendra deux  choses :  à  individualiser  les  réactions  négatives  qui  sortent  des  manteaux  externes  et  à  en  faire  front.  Qui  découvre ce  qui  est  ténébreux   sur  sa  Terre  apprend   à  reconnaître  sa  propre  obscurité .

 On  doit  éduquer   la  pensée pour  guider  l´émotion.  La  manque  de  contrôle   de  l´émoi  est  transmissible  à  chaque  morceau  du  corps et  sa  pression   endurcit  au  contenu  et  fait  difficile   son  action.

 Lorsque  cet  effet  est  reproduit   une  et  mille  fois,  le  corps  s´aplati,  on  grandir  le  volume  et   il   perd  son  élasticité,  en  augmentant  son

                                                                                                            164

désir  de   consumer  et  il  reviens un  automate des sens  externes et  pas  murs. Le Hibou  signale  un  clair  état  de  perception  tout á  fait  nécessaire  pour  le  développement de  l´Œuvre Alchimique.

            ——————————————————————-

 MODILLON  AVEC  UN  RECTANGLE   INSCRIT,  DANS

LEQUEL  IL Y A  UNE  TÊTE  DE  LOUP

Modillon   de  l´Ermite  de  Saint  Bartolomé  de  Ucero, Espagne.

 Premium version. rev tam 14 RR_page190_image1

Le  Loup  qui  est  dans  le  quadrilatère  implique  que  dans  une étape  précise  de  son  évolution,  l´ alchimiste   doit  faire  front  aux  forces  agressives  et  corrosives  qui  agite  sa  matière  sans  élaborer.

 Ce  modillon  montre  l´ aversion   déclarée   qui  existe  entre  le  Mercure  Interne  Libéré   et  la  Terre  Sèche , acide  et  corrosive propre  de  son  matériel  pas  élaboré.  Il faut que  le  Mercure  Coagulé  commence  à   s´ éveiller  de  son  profond  sommeil,  pour  que Alkahest puisse  l´auxiliaire,  en  allumant  le  Feu  Divin  caché  dans  la  Pierre,  pour  qu´ il  puisse apprendre  à  se  nourrir de  son  propre  Eau  Mercurielle  ou  Irradiation  du  Rebis   qu´ on  a  créé.  À  l´éveille    des  Hauts  Feux  positifs  arrive  la  furieuse réaction   de  l´Obscur Armure  Noire  et  l´artiste  reconnaît  la   nature  de  cette  peau  teindre, sulfureuse  et  infecte  qui  couvre  son  Être  intérieur,  en  devenant  d´innombrables  combats   entre    ces  deux  forces,  qui  combattent  jusque  la  matière  devienne  blanche.

 La  Pierre

               On  va  percevoir  d´une  façon  subtil  qu´il  existe  une  ressemblance entre  la  Pierre  et  l´Homme.  Pierre  et  Être Humain  sont   unis  par  un  très  fin  procès  de  construction  solide.

 On  a  élaboré  pour  tous  les  deux  un  plain ,   «   un  traçage  de  construction »   sur  lequel  on  fait  les  fondements  pour  permettre   après  la  construction  du  bâtiment  qui  se   dilate  verticalement.

                                                                                                           165

 Un  tel  développement   équivaut  à  un  procès d´avancement  intérieur.

La  vie  intérieure,  tel que  les  Bâtiments  et  les  Hommes,  se  levé d´après  un  Plain  de  construction, dont  la  ligne  base  c´ est  la  solidité  des  ciments.  C´est  visible  l´ avancement   de  la  Matière  basse  des  bâtiments.

Au  contraire,  il  est  invisible  le  développement  de  la  Matière  Humaine  pour  ceux  qui  ne  savent  pas  voir   ses  propres  déficiences  et  limitations.  L´ ingénieur  peut  faire  un  étude  profond   sur  la  résilience  des  matériaux,  mais,  est- ce  qu´ on  peut  savoir  le  poids de  son  obscurité  et  son  obsécration ? …Et si  l´on  peut  comprendre

 l´ objectif   de  leurs  limitations ?  Lorsque  on  dispose   de  son  intuition,  on  peut  prouver   que  ce  qui  aujourd’hui  est  un  défaut,   demain  sera  un  défi  qu´ on  doit  vaincre   pour  qui  naisse  le  vraie  Etre  Interne.

                                  La  Pierre  Angulaire.

       C´est  la  basse  de  toute  œuvre  en  développement.

On  fait  allusion  à  la  magie  de  la  partie  caché   de  la  construction,  ou  sont  toutes  les  impuretés , qui  sont  susceptibles  d´être  élevés  à  vertus.

Le  seul  fait  d´installer  dans  ton  bâtiment  cette  pierre  angulaire,  c´est une  raison  de  continuité  permanent  de  ton  œuvre,    qui  soutient   tout  le  temps  poussé  par  des  frictions  et  des  changements  internes  qui  ne  finissent  pas,  et  qui  font  éveiller   et  acteur  ton  Feu  Intérieur, qui  après  l´Alkahest   font   ton  œuvre  avec  la  complaisance  et  miséricorde  du  Créateur, qui  prend  ton  Feu  Supérieur  à  ton  feu  humaine   mineur (le  Mercure  Coagulé).  La  beauté  de  l´Art  Alchimique  est  dans  sa  symbologie  occulte.

L´investigateur   avancé  devra  descendre  jusque  au  fond  des  eaux  corrosives,  pour  vivre  son  composition  altéré,  et  c´est  là  ou , au  centre  du  profond  puits  noir,  qui  c` est  le  contenu  alchimique  de  la  Pierre  Angulaire,  qui  est  divinisé  par  le  Mercure  et  obscurcie  par  le  Chaos.

C´est  là  que  le  Nigredo   c´est  la  basse  de  tout  l´Édifice  Philosophale  de  la  Grande  Œuvre   infiniment  éternelle.  La  labeur  de  constant  élévation  qui  unisse  le  Ciel  à  la  Terre,  pour  qu´elle    manifeste  le  Divin  occulte  dans  le  Ciel,  avant  les  yeux  des  hommes  simples  et  qu`il  puisse  dissoudre  ce  qui  est  ténébreux  et  obscure   de  la  terre  humaine,  en  fondant l´or  et  la  plata  faux  de  la  personnalité, avec  des  bains   ignés  de  l´Alkahest,   pour  ainsi  permettre  une  solide  sustentation  du  bâtiment.

                                                                                                                 166

La  Pierre  Angulaire  c´est  la  basse  qui  soutient  tout  le  bâtiment   en  développement .  Pour   cela   le  Rabi  del  sayon  sans  couture,  Jesus,  a  sustente   l´ aspect  administratif   de  sa  mission  sur  une  pierre (  Petrus  ou  Pierre),  homme  endurci  et  imparfait  en  dehors  et immoralement  libre  dedans. Aussi  l´ homme  c´est  une  pierre  angulaire  si  l´on   considère  sa  lucidité  et  son  obscurité  capable   de  développer  sur  soi  même  l´ obscurité  du  chaos  ou  les  vertus  du  Père.

 Il  y a  peu  de  personnes  qui  puissent  s´ apercevoir  que  l´action  de  toute  individu  c´ est  l´ expression  secrète  de  son  étincelle  divine,  qui  c´est  la  pureté  même  du  Mercure  qui  nous  portons  du  haut.  Vraiment,

l` étincelé  Divine  n´ est  pas  aperçue  par  notre  esprit  concret,  et  cela  difficulté  avertir  que  toute    vie   c´ est  une  mission  ou  un  chemin déjà fait,  ignorance  qui  c`est  fondement   des  problèmes et  des  engourdîmes  qu´ on  doit  imaginer.

La  Pierre  Angulaire  c´est  de nominé  aussi « la  Pierre  Maitresse  de  l´ angle» . Elle  est  comme  on  a  déjà  dit,  celle  qui  soutient  la  basse  de  du bâtiment  semblable  à  la  Composition  Racine  qui  supporte  le  poids  et  les  futurs  branches  de  l´arbre.

 Cette  pierre  première  prendra  de  la  « force  et  du  vigueur »  en  soufrant  la  force  de  l´Alkahest,  qui  éveillera  son  Feu  caché   vraiment  vif  sous  la  compliance  et  miséricorde  du  Créateur  qui  prend  le  feu  avec  son  propre  Feu.

 La pierre de l´angle ou pierre angulaire  représente  extérieurement la  volonté  permanente  d´initier  et  de  prolonger  dans  l´espace  et  le  temps  la  confection d´ un  art  étincelant.  Externament, ce  grand  project peut  paraître  bien  disposé, mais  il  peut  aussi  cacher  sous  sa  lumière   un  travail imparfait.   Pour  cela,   la  perfection de  chaque  pierre  angulaire  doit  être  assurée  jour  à  jour  par  le  travail  de  l´étudiant  d´ alchimie,  à  fin   que  sa  pierre  angulaire  soie  tout  juste  dans  la  grande  œuvre.

La  pierre  maitresse  de  l´angle   peut  être  écueil,  difficulté  et  pierre  d´ scandale.  Parce  que  cette  pierre  a  la  mémé

                                                                                                      167

composition  de  la  terre   et  pour  cela,   dans  son  intérieur  porte  l’ action   des  sens  de  la  dénivellation,  défauts  qui  vont   disparaitre   lorsque  la  pierre  est  durement  polie  et  fragmentée  surpassant  dans  elle  toutes  les  déficiences,   jusque  le  moment qu` elle  calée parfaitement  sur  son  angle.

 La  Pierre  Brute .-  elle  doit  être  labourée  avant  de  servir  de  basse   dans  l´ œuvre  de  l´art  Gothique   ou  l´ Art  Philosophique. L´ indéchiffrable   composition  de  la  pierre  brute  était  au  Moyen  Âge représenté  par  la    figure  d´un  diable,  avec  le  propos  de  montrer   sa  composition   matérielle  obscure  et  grossière.  Une  grande  pierre  revêtue  des  états  changeants,  en  dégradation  due  à  l´involution    qu´ elle  a  souffert  dans  la  Grande  Chute  ou  Bige  Bang,  en  le  couvrant  avec   une  grosse  manteau  immonde  et  destructive  que  l´a  déformé,   sans  que  pour  cela  la  pierre  aie  laisse  d´être  partie  de  l´ univers,  a  qui  se  sont  adhères  tel que  le  seul  fontaine  de  vie.   La  somme  de  transies  ou  de  chutes  dans  le  procès  de  son  involution  qui  a  expérimenté    la  pierre  brute,  la  submergé  dans  le  profondeur  du  Chaos  et  l´ a  donné  l` aspect  tout fait  désagréable.

 La  figure  diabolique  qui  est  sur  Notre  Dame,  dont  la  monumentale  bouche  sert  pour  que  les  fidèles  étouffent  les  cierges,   représente  l´état  chaotique   de  la  matière,  prisonnière  de  ses  plus  basses    passions  et  soumise  dans  la  profonde  ignorance   de  ses  sens  extérieurs,  consomme  par  son  propre  feu  artificiel  qui  ronge  ses  entrailles.

 La  forme  du  diable,  avec  qui  on  représente  la  Pierre  Brute  est  due  à  l´état  d`involution  de  la  matière  qui,  éloignée  de  la  lumière,  s´ est  revêtue  d´ obscurité,  demeure  dans  une  totale   déconnection  avec  le  Divin,    frustrée   dans  le   désespoir.